Breve histoire du Reiki
Mikao UsuiL'histoire du Reiki commence à la fin du XIXème siècle lorsqu'un moine japonais, Mikao Usui, émet l'idée de rechercher les enseignements du bouddhisme et du christianisme à l'égard de la guérison dans les textes religieux anciens de l'Orient et de l'Occident.
En dépit d'années de recherche, Usui ne trouve pas de réponses convaincantes et décide de s'installer dans un monastère Zen pendant une brève période (vingt-et-un jours exactement).
Pendant cette période de solitude spirituelle, il reçoit une initiation à cette discipline, qu'il baptisera plus tard « reiki », provenant directement du cosmos, avec toutes les instructions nécessaires pour le diriger, le transmettre et l'enseigner.

On ne dispose pas de documents officiels attestant de cet état de faits. Par conséquent, non parlons quasiment d'une légende, mais une chose est sûre : il crée une série de descendants qui continue à se développer aujourd'hui grâce aux résultats qu'a apporté et continue d'apporter le reiki.
Le premier maître reconnu, formé par Usui en 1925 et accompagné de soixante autres disciples dont l'identité demeure confidentielle, était Chujiro Hayashi qui a mis sur pied la premier clinique de reiki en Occident, à Hawaï.
Outre la formation de douze autres maîtres inconnus, Hayashi a nommé en 1938 son successeur, Hawayo Takata, lequel a formé vingt-deux autres maîtres avant son décès en 1980.

   
Real time web analytics, Heat map tracking
© Rafael Valderrama - Thérapeute Maître enseignant Reiki - Paris 2016