Technique d'intégration par prononciation monosyllabique rythmique et séquentielle d’après le psychothérapeute québécois Jacques Martel
 
Cette technique constitue une thérapie qui aide à provoquer et à intégrer des changements sur le plan de mes émotions. L'exercice suivant permet d'activer ma mémoire émotionnelle et de cette façon rendre possible que de ma tête vers mon cœur une partie de mes émotions soit guérie par Amour. Il s'agit de lire le texte ci-dessous syllabe par syllabe, en prenant au moins une seconde par syllabe.
 
Il se peut que l'exercice me dérange les premières fois ou qu'il réveille des émotions en moi. Dans ce cas là, je l'interromps le reprends plus tard jusqu'à ce que j'en vive plus aucune et je me sente à l'aise en lissant le texte.
 
Le symbole du coeur qui se trouve dans le texte ci-dessous représente la énergie associée a l'image mentale ou à une émotion liée a une situation que je fais passer de ma tête vers mon cœur! Il se produit alors ou bien une guérison dans l'Amour, ou bien le renforcement d'une attitude positive.


Hypertension artérielle

L'image représentant une personne souffrant d'hypertension est la cocotte minute. Je suis cette personne qui accumule, durant de longues périodes des pensées et des émotions qui ne sont pas exprimées; je suis hypersensible et je me contrôle mal. Mes colères et mes contrariétés lesquelles je n'ai pas encore trouvé de solution sont ravalées, faisant bouillir mon intérieur. Je suis confus(e). Je peux aussi avoir tendance à la procrastination, à remettre à plus tard les choses que j'ai à dire ou à faire peur ou manque de confiance en moi, et j'en viens à vivre une tension nerveuse intense, car je vois tout cela comme une montagne et je ne sais pas si je serai capable d'accomplir tous mes projets. Je peux aussi affabuler amplifier mes problèmes, et ma culpabilité aura tôt fait d'augmenter la "pression". Mon désir de tout contrôler et de résoudre les situations de la vie augmente ma pression qui peut devenir insoutenable. Je me sens impuissant(e), souvent parce que je ne peux plus ou ne veux plus obéir aux ordres, notamment à mon travail. Vivant une peur profonde d'être rejeté(e) je me sens en danger et je reste sur mes gardes. Je me suis senti écrasé, sans défense. Je vis une tension intense face à une situation émotive ou passionnelle et j'ai intérêt à diminuer mon niveau de stress. J'ai de la difficulté à sentir et recevoir l'amour des autres. Je me suis fermé à cet amour pour ne plus souffrir; alors je ne veux plus ni en donner, ni en recevoir. L'hypertension que je vis peut aussi trouver sa source dans la peur de la mort, celle-ci étant consciente ou non, et dans mon désir de partie au maximum de ma vie, car je veux réaliser les multiples buts que je me suis fixés. C'est le cerveau qui commande la tension nerveuse et le ¯©cœur qui donne le rythme et échauffe le sang : ensemble, ils régularisent la tension. Est-ce que je me mets de la pression moi-même ou est-ce j'ai plutôt l'impression que cette pression provient des autres ? Est-ce que je nie des aspects de ma personnalité qui tentent désespérément de sortir au grand jour ? Est-ce que je me sens comprimé? Je peux me sentir en danger d'exprimer mes réels sentiments et cela peut mener à un état dépressif. Je dois être  le  meilleur,  performant,  au  maximum de mes capacités. Si je ne réussis pas aussi bien autant au niveau physique ou intellectuel, la pression et la tension vont être énormes. Je recherche l'harmonie dans tout et je m'en sens responsable, même quand d'autres personnes sont concernées. Quel mandat je me suis donné ! Puisque j'ai tendance à être hyperactif (ce qui m'aide à oublier mes soucis), une bonne façon d'y arriver serait de mettre des priorités sur les choses à faire et m'accorder du temps afin de voir ce qui se passe à l'intérieur de moi d'exprimer toutes ces émotions qui ne demandent qu'à s'extérioriser.

 

   

Español  

   
Real time web analytics, Heat map tracking
© Rafael Valderrama - Thérapeute Maître enseignant Reiki