L'appendicite
 
L'appendicite est définie comme l'inflammation de l'appendice du cæcum (du latin « Aveugle ») situé à la base du gros intestin.
Cette maladie provient d'une colère reliée à une tension ou à une situation aiguë que je n'arrive pas à régler, qui me fait «bouillir» intérieurement et dont je m'indigne. Il s'agit le plus souvent d'une situation sur le plan affectif qui vient déséquilibrer ma sensibilité et mes émotions. Ma peur peut avoir suscité cet événement car j'entretenais des pensées noires et je me faisais du souci, ce qui l'a fait se manifester. Je sens une lutte intérieure entre la vie et la mort. Je vis une profonde angoisse et je fais face à un choix que j'ai de la difficulté à faire à cause des responsabilités qui vont en découler J’ai le sentiment d'être opprimé, ce qui déclenche en moi peur, insécurité, lassitude, abandon. Le plus souvent, cette contrariété est en rapport avec un ou des membres de la famille ou en lien avec les principes et les idées rattachés à la famille. Ce peut être une situation qui a rapport à l'argent. Je devais peut-être empocher un montant d'argent. Ce peut être aussi quelqu'un que je voudrais voir « s'incorporer » à ma vie mais une circonstance l'en empêche. II y a une « obstruction » au courant de vie et je refoule une multitude d'émotions. Je suis en train de franchir une nouvelle étape, un tournant dans ma vie et j'ai peur des changements que cela amènera puisque je vis une dépendance face à certaines personnes. J'ai l'impression que je ne peux pas me débarrasser, me vider de quelque chose. Je stocke jusqu'à ce que mon appendice n'en puisse plus. J'ai besoin de parler de ce que je vis, j'ai besoin de « vider mon sac » car j'ai de la difficulté à digérer ce qui se passe, je trouve cela très désappointant. Je me sens dans une impasse et je trouve une situation très « moche » et difficile à digérer. Je peux difficilement éliminer les aspects négatifs de ma vie.

Intégration =acceptation

J'ac-cep-te↓♥ de m'ar-rê-ter, de pren-dre du re-cul et de vi-vre en fonc-tion de mes be-soins au lieu des at-ten-tes des au-tres. Je lais-se la vie pren-dre son cours et j'ac-cep-te ↓♥ les si-tua-tions de mon e-xis-ten-ce com-me ce qu'il y a de mieux pour moi. Je res-te ou-vert(e) au ni-veau du cœur et je lais-se tom-ber mes pro-tec-tions (bar-riè-res) dou-ce-ment et har-mo-nieu-se-ment. Je prends le temps de me dé-ten-dre et je goû-te plei-ne-ment la vie.

   

Español  

   
Real time web analytics, Heat map tracking
© Rafael Valderrama - Thérapeute Maître enseignant Reiki